Détournement narratif


Énoncé de départ

Il faut du temps pour écouter


Question de recherche

  1. Comment intégrer des récits s'appuyant sur le sonore dans l’espace public ?

  2. Comment inciter les citadins à faire la place à un espaces-temps d'écoute dans la ville ?


Contexte

Le binôme Audiotopie-Quadrature explore les relations entre le récit et le son. Jusqu’à présent cette exploration s’est faite à travers des balados (espace intime). Détournement narratif est la première occasion d’envisager cette exploration dans l’espace public.


Ralentir pour écouter

Nous évaluons que le son et le récit ont besoin de temps pour se déployer et que ce temps manque aujourd’hui dû au désir, désir matériel, désir de contrôle, de jeunesse éternelle.

Le son et le récit se déploient dans le temps contrairement à l’image qui est instantanée.

La culture visuelle, qui domine nos sociétés, accompagnée par l’accélération simultanée de maintes activités, réduit les possibilités d’analyse, de réception et d’appréciation de la situation actuelle.


Objet

Créer trois installations sonores et contées qui explorent différents mode de relation avec les citoyens

  1. Rapport entre l’humain et son environnement matériel/fabriqué

  2. l’humain essaie d’imposer son contrôle sur les éléments

  3. Rapport entre l’humain et l’humain

  4. le contrôle sur l'espace temps doit être négocié avec une altérité

  5. Utilisation d'une autre temporalité que celle qui rythme la ville

  6. Absence total de contrôle: l'humain confronté à un autre paradigme spatio-temporel

Rôles

Céline : Mise en relation avec l’espace et le public

Étienne : Création installative (amener des idées, concevoir des prototypes)

Nicolas : Dramaturgie (liens thématiques, inspirations, cohésion)

Paul : Création des récits

Simone : Création sonore

Posts à l'affiche
Posts Récents